Sans commentaire……..

  • Actus
AIX les BAINS 6 (R1) – CCS 0 (R1)

La composition du CCS :

SCHALKE – TAVERNIER – PAGNAN – BISCHOFF – BISSARDON – BETKA – SION (cap) – KOUROUMA – PEIRERA – DUCHAMP – MALEK
Remp : DJOUHARA – LASRI – VALENTINIS
Entraineur(s) : JURINE – GAGNAIRE

Par respect pour les enfants qui nous lisent, nous ne ferons pas un résumé  trop détaillé de la correction reçue par notre équipe fanion…

Pourtant selon les « experts » sur place le score est très très sévère !! A priori toujours selon ces mêmes experts sur les 6 buts 2 hors jeux flagrants et un penalty imaginaire , mais bon on reste quand même sur un 3 à 0 . Pour la défense des protégés de Jurine, beaucoup d’absents: COURT, CLAVELLOUX, BONY pour ne citer qu’eux…..

En 1ère période MALEK avait 2 fois l’occasion, soit d’ouvrir le score à 0 0 soit d’égaliser à 1 0 mais le portier ou le défenseur sur la ligne l’empêchait d’ouvrir son compteur but .

En face chaque attaque se soldait par un but . 2 à 0 à la mi-temps….

Nous ne parlerons pas de la seconde mi-temps . Il faudra vite se remobiliser tout d’abord en Coupe de FRANCE au FC PORTOIS mais surtout dans 15 jours contre CLUSES pour un match qui déjà vaudra cher.

CCS (D2) 3 – FCRSG (D2) 2

Deuxième derby en 15 jours, pour l’équipe réserve, après la défaite imméritée contre Villars et avant un 3ème derby contre Firminy dans 15 jours, c’est l’équipe réserve de Roche St Genest qui déboulait sur la synthétique surchauffée d’Auguste DURY .

Malheureusement le match commençait de la plus mauvaise des manières avec la sorite du capitaine buteur RIVIER remplacé par JOUVE . Loin d’être abattus, les hommes du CCS après plusieurs situations dangereuses, bénéficiait d’un pénalty suite à une faute du portier visiteur sur JUNIOR qui filait au but . JUNIOR se faisait justice lui même . 1 -0 à la mi-temps, un score tout à fait logique

La seconde période démarrait par l’égalisation du n°4 adverse suite à un corner, on jouait la 47ème minute et tout était à refaire…

Le CCS redémarrait pied au plancher pour prendre l’avantage, mais rien ne passa, une multitude d’occasions, 2 barres transversales, des sauvetages du gardien, des défenseurs qui sauvent sur la ligne . Souvent dans ces cas là c’est l’équipe dominée qui marque. …

Et c’est ce qui arriva, le n°7 déjà passeur sur le premier but, nettoya la lucarne du portier cote chaudaire impuissant . On jouait la 80ème minute et on pensait le match terminé… Loin de se décourager le CCS repartit à l’abordage et JUNIOR suite à un festival dribblait le portier et égalisait dans un trou de souris . La furia gagnait le CCS et ……… JUNIOR encore lui donnait un avantage définitif.

BRAVO pour n’avoir rien lâché…….

 

CCS (Foot LOISIRS) 5 – ST CHAMOND (Foot LOISIRS) 2

Ca s’arrange pour le Crit

Sous un franc soleil, on saluera la belle victoire 5-2 des anciens contre l’accrocheuse équipe de St-Chamond.

Les choses avaient pourtant démarré poussivement pendant l’avant-match : une feuille de statistiques laissée par les Séniors dans les vestiaires avait conduit à un débat animé entre Modolo et Vinci, l’un soutenant que ces chiffres étaient probablement inventés, l’autre que quelqu’un avait du les compter au bord du terrain.

D’humeur massacrante, le taulier Gomez avait clôt la discussion en leur demandant « s’il n’avait rien d’autre à foutre à 10 minutes du match ».

Constatant cette friture sur la ligne entre ses deux défenseurs centraux, l’expérimenté Marcel Collomb décidait de placer Gerphagnon en 5, et de faire monter Modolo au milieu, pour faire parler son jeu long et sa science des coups de pieds arrêtés.

Inspiration gagnante du divin moustachu, avec à la 60è minute, probablement le pire corner de ces 30 dernières années à Dury botté par notre Pirlo local.

C’était d’ailleurs le moment choisi par le directeur sportif Jérôme Georjon pour aller gonfler les ballons des 17 équipes du club, car « ce serait toujours plus intéressant ».

Sur le terrain, le puissant Modibo Keita enfilait les buts comme des perles, un quadruplé, et le rusé Boukhari finissait le travail.

En toute fin de match, le portier Méallier s’offrait l’une de ses sucreries préférées, un double crochet digne de l’affiche Joshua-Povetkin prévue le soir même.

Injustement expulsé, il pouvait toujours se consoler avec la certitude d’avoir de l’eau chaude sous la douche et d’être le premier au casse-croûte d’après-match.

Suite des aventures des blancs et bleus la semaine prochaine, face à Firminy Fayol.

Autres résultats

Les U18 en GAMBARDELLA défaite 6-1 contre les U19 Ligue de Monistrol. Une première mi-temps à retenir avec beaucoup d’envie, détermination et quatre occasions franches…Une deuxième mi-temps plus compliqué ou l’impact physique de l’adversaire à fait la différence. A noter que Sekou va bien suite à son choc tête contre tête avec un joueur de Monistrol, les deux joueurs sont sortis de l’hôpital.. Même constat pour les U15 dynamités par le leader Veauche sur le score de 7 à 0, de plus à domicile !!!!

Les U13 font le nul 2 à 2 contre MAGNEUX/CHAMBEON tout comme les U12 à ST PAUL en JAREZ

Les U11 pour la journée du DISTRICT à GAFFARD n’ont pas été très inspiré avec 3 défaites en 3 matchs : 1 0 contre le FCRSG, 1 0 contre la METARE et 2 à 0 face à ST UNITED . Mention tout de même à Mano ORVIZ le portier du CCS.

En conclusion un weekend avec plein de buts mais trop de buts contre nous… à méditer .

 

© Cote-Chaude Sportif 2017