Mauvaise opération pour la réserve

CCS (R1) 1 – FC GRENOBLE (R1) 0

On ne donnait pas cher de la peau des hommes du CCS à l’heure du coup d’envoi face au FC GRENOBLE, un nombre important de joueurs cadres manquait à l’appel face à un adversaire encore en lutte pour son maintien .

Les protégés du tandem JURINE – GAGNAIRE entamaient la rencontre tambour battant mêlant agressivité et de justesse . Ils défendaient très haut, en avançant pour contrecarrer les attaques menées par des attaquants grenoblois ultra rapides.

Un superbe état d’esprit et une envie de  de bien faire permettait au collectif de rentrer au vestiaire sur le score de 0 à 0.

La seconde période était un copier coller de la première période . A force de pousser le CCS ouvrait le score par le jeune O.DIAGNE qui reprenait du mollet un  maître coup franc de F.CLAVELLOUX. On jouait la 72ème minute.

La suite était toute en maîtrise pour la jeune équipe du CCS . Trois points mérités, un grand bravo au U18 venus renforcer le groupe.

Repos la semaine prochaine pour l’équipe fanion.

 

CCS (D2) 2 – FC VILLARS (D2) 3

Cela devait être une fête, valider définitivement la montée en D1, malheureusement suite à une 1ère période complètement ratée, il faudra attendre la prochaine journée à BELLEGARDE en FOREZ pour valider l’accès à la division supérieure.

Sans chauvinisme aucun, les Villardaires n’ont eu besoin que d’attendre les erreurs individuelles des locaux pour ouvrir le score puis le doubler. A force de pousser, le CCS réduisait le score par intermédiaire de Mory . Comme un symbole, une mauvaise relance de l’arrière garde cote chaudaire et le troisième but des visiteurs était inscrit .

La seconde période était une attaque défense, les visiteurs étaient acculés sur leur but . A un 1/4 d’heure de la fin Mory redonnait un sens au match en catapultant au 6 mètres une frappe limpide sur laquelle le portier ne pouvait rien.

La pression était de plus en plus forte, le ballon naviguait devant la cage de VILLARS , sans succès . Un petit hold-up diront certains….

Il faudra à tout pris s’imposer la journée prochaine, pour éviter de jouer une finale lors de la dernière journée à BOURG ARGENTAL.

 

ASA (Foot LOISIRS) 2 – CCS (Foot LOISIRS) 4

Le crit ne prend pas l’eau

Sous le ciel capricieux du Chambon-Feugerolles, dans le très agréable stade de la Pouratte, le crit a obtenu une précieuse victoire 4-2 contre la sympathique équipe des Algériens du Chambon.

Grâce à ce succès, le CCS a assuré mathématiquement sa montée à l’échelon supérieur, la Poule Excellence, sorte de Ligue des Champions de la Loire, mais avec des cheveux blancs, de la bedaine, et pour les moins chanceux un début d’incontinence.

Concernant le match, le crit a fait ce qu’il sait faire de mieux, c’est à dire à peu près n’importe quoi.
Mais comme souvent, grâce à un malentendu et trois faux témoins, le gang des ventrus a fait sauter la caisse.

Omniprésent samedi, Romain Lebreton ouvrait le score dès la 11è minute, sur une passe décisive de son numéro 10 lusitanien Jean-Paul Aguiar.

S’en suivait une période de flottement, où les blancs et bleus encaissaient coup sur coup 2 buts et se retrouvaient menés.

Le coach Marcel décidait alors de recadrer tout se beau monde, et réorganisait son milieu de terrain : Yo Méallier, le Pierre Litbarski de la ligne 9 de la STAS, passait en 8, et permutait avec Djémy Hallou qui prenait le couloir droit. Tout deux gardaient toutefois leur doudoune Jott sous leur maillot.
Sur le côté gauche, Timothée Maymon entrait en jeu et commençait son récital avec le geste technique qu’il maitrise le mieux, le centre de la malléole.

Gestion impeccable de ce temps fort, Hallou, puis Lebreton redonnaient l’avantage aux blancs et bleus avant la pause.

La seconde période était stressante, les Verts de l’ASA dominaient les débats et poussaient. Coup de pouce du destin, leur gardien relâchait un centre anodin de Timothée Maymon directement dans les pieds de Romain Lebreton qui signait un coup du chapeau et scellait la victoire du CCS.

Suite des aventures du crit samedi prochain, pour le dernier match à Dury face aux Franco-espagnols.

 

Autres résultats

Félicitations au U15 qui a tenu tête au leader ANDREZIEUX avec un score de 2 à 2

Les U13 s’imposent 4 à 3 face à Savigneux avec une première mi-temps difficile, Savigneux a mené par trois fois au score.
Sans se décourager, avec un discours positif de Lucien et une grosse solidarité c’est le CCS qui prenait le dessus et dominait cette seconde période avec en plus du panache .

Avec un groupe composé de 5 U12 et 4 U11, les jeunes bleus et blancs recevaient l’équipe d’ABH Foot dans un match qui semblait être à leur portée.
Après une première mi-temps où les jeunes ont maîtrisé leur sujet et mené logiquement au score, les côte-chaudaires sont totalement passé à côté en seconde période pour finalement s’incliner sur le score de 3 buts à 2.
Le comportement de certains joueurs, qui n’acceptent pas les remarques, à passablement énervé les coachs Damien et Kamel qui n’hésiteront pas à sanctionner ces derniers s’ils ne se remettent pas en question. A eux de montrer qu’ils sont sur la même longueur d’onde avec le reste du groupe.

Les U11 d’Hervé ROCHE étaient en plateau à ST FERREOL pour 1 victoire 2 à 0 contre leur hote et une défaite 3 à 1 contre le FCRSG.

Les U10 du tandem FLECHET et ORVIZ se déplaçaient à VILLARS

En ouverture une victoire 3 à 1 contre ST JUST ST RAMBERT, un match ou ils étaient menés 1 à 0 avant des changements tactiques payant.

Le second match contre VILLARS fut beaucoup plus compliqué et se soldait par une défaite 3 à 0 . A noter le bon plateau de RUBEN et  la détermination de bien faire de l’équipe.
Cette seconde partie de saison en excellence est quand même relativement difficile pour nos U9 ,U 10 quand ils jouent contre des U11 bien plus physiques. Il faut néanmoins continuer a travailler aux entraînements.

Les U9 n’ont pas fait de détail en plateau à ST JEAN BONNEFOND avec 4 victoires en autant de matchs.

© Cote-Chaude Sportif 2017