En mémoire de Jean Luc……

US FEURS (R1) 2 – CCS (R1) 0

Les hommes du tandem JURINE – GAGNAIRE se rendaient au stade ROUSSON pour un derby entre 2 équipes luttant pour le maintien .

Après une entame de match timide de la part de nos joueurs, ils faisaient ensuite jeu égal avec leur adversaire du jour.

Appliqués dans les consignes tactiques, ils pressaient haut afin d’éviter à l’US FEURS d’alimenter les 2 flèches offensives en profondeur
.
Malheureusement à cinq minutes de la mi-temps, sur une des rares « largesses » de marquage, l’équipe hôte ouvrait le score.

La seconde période fut quasi copie conforme à la première, si ce n’est que le CCS avaient plus d’occasions franches devant le but adverse qu’en 1ère période mais malheureusement ils n’arrivaient pas à concrétiser.

À force de pousser pour revenir au score, ils prenaient  un contre « éclair » qui leur a permit de doubler la mise à 5 mn du terme de la rencontre…

Cruel, car le CCS méritait bien autre chose mais Jean Luc aurait été fier de ses protégés……

CCS (D2) 2 – FCO FIRMINY (D2) 1

L’importance des confrontations directes est évidente dans un championnat afin d’aspirer au graal de l’accession. Après les avoir loupées en phase aller, et bien qu’étant dans une série positive, les cotechaudaires se devaient de réagir et laver l’affront du match aller perdu 3/0 avec une seconde mi-temps catastrophique et inquiétante à l’époque…

Oui mais voilà, nous sommes 3 mois plus tard et le groupe réserviste a pris une toute autre ampleur et fait preuve de cohésion et de détermination à l’approche de ses matchs.

Cet après-midi, face aux appelous les « bleu et blanc » ont remporté une bien belle rencontre face à un concurrent venu renforcé. Après 15 minutes difficiles car en retard sur les ballons et laissant l’adversaire remporté ses duels, les hommes du tandem Carvalho – Liabeuf ont pris la mesure de leurs opposants en marquant à deux reprises dans les premières 45 minutes. Badr Ouzzine du gauche ouvrait le score suite à une frappe repoussée puis Chris Makoundzi opportuniste et rageur après un corner repoussé encore par le portier.

En deuxième mi-temps, le rythme baissait, les esprits s’échauffouraient quelque peu (carton rouge pour les deux équipes …) mais les locaux n’étaient guère inquiétés et auraient du corser l’addition tellement les occasions en contre foisonnaient ! Cela ne portait pas préjudice même si les appelous réduisirent le score à la dernière seconde sur pénalty ! (2/1 )

Belle opération au classement puisque les cotechaudaires prennent la seconde place derrière Villars mais passent Pays de Coise (futur adversaire la semaine prochaine à Dury) et mettent leurs adversaires du jour à 3 points !!

Mention spéciale à Badr Ouzzine, Chris Makoundzi et Loic les guerriers du jour ! Mais bravo aux 14 joueurs qui ont répondu présents et fait honneur à Jean Luc !

 

CCS (Foot LOISIRS) 10 – HAUT PILAT (Foot LOISIRS) 0

10/10 pour le crit

La vérité c’est que l’on aurait préféré le perdre 10 – 0 ce match contre Haut-Pilat mais que ce soit notre ami Jean-Luc qui prépare comme à son habitude le casse-croûte d’après-match.

Le sort en a malheureusement décidé autrement, et on a donc fait de notre mieux pour rendre hommage à Jean-Luc.

Dès les premiers instants de la partie on sentait bien que l’après-midi allait être très long pour nos sympathiques adversaires de Haut-Pilat.

Vinci de la tête par deux fois, puis Aguiar du plat du pied convertissaient des offrandes délivrées avec altruisme par Hallou et Lebreton.

L’altruisme, une valeur chevillée au corps de notre ami Jean-Luc pendant ces 40 ans au service du club, et transmise à tous les enfants du CCS, petits et grands.

Au retour des vestiaires Augade et Keita aggravaient la marque avec malice, en profitant des largesses de la défense adverse et du tour de rein de leur gardien.

La malice, celle qu’on retrouvait dans le regard de Jean-Luc, quand il voyait arriver à 13h à sa buvette quelques noctambules plus très frais qui n’avaient visiblement pas préparé de la meilleure des manières leur match de 14h.

La suite tenait du calvaire pour les verts de Haut-Pilat.

En moins de 15 minutes, Lloyd Bengono réalisait une passe intentionnelle alors qu’il n’en était même pas à 8 touches de balle dont 6 de la semelle, Keita tentait un dribble en s’asseyant sur le ballon, et Jordane Carvalho, le coach de la réserve, s’offrait un hat-trick, après être monté aux avant-postes pour le plaisir.

Du plaisir, tu en as donné à bien des générations pendant 40 ans Jean-Luc, sous forme de chocolats chauds, de brioches, de jus de fruits, de pichets, de collations d’après-match à base de charcuterie et de fromages…

Tu étais au four et au moulin, à la buvette et à la buanderie, et on ne te dira jamais assez merci pour tout ça.

Adieu Jean-Luc, on tâchera d’être plus souriant la prochaine fois, en mars contre Fayol. Mais cette fois, le cœur n’y était pas vraiment.

Autres résultats

Les U13, composés majoritairement de U12 et de deux U11, se sont inclinés sur le score de 3 buts à 1 contre Villars, dans un match de championnat en retard. Les jeunes bleus et blancs ont réalisé un match complet où ils ont montré qu’ils avaient un niveau pour espérer beaucoup plus pour la suite de la saison et surtout pour commencer à préparer le tournoi des clubs partenaires avec des matchs à 11 contre 11.
Le score ne reflète pas le déroulement du match car ce fut une opposition équilibrée face à un bel adversaire villardais mais, sur les trois buts encaissés, deux sont dû à des erreurs de concentration.

© Cote-Chaude Sportif 2017