Catégorie : Actus

Les U17 toujours invaincus

AS MONTCHAT (R2) 2 – CCS (R2) 1

Encore une fois , le CCS s’est arrêté de jouer après avoir ouvert le score, comme face à MANIVAL ou ST PRIEST .
SERA avait pourtant ouvert le score mais un trou d’air de 20 minutes en fin de première période  permettait aux locaux d’égaliser puis de prendre l’avantage…Rageant .
La seconde période était globalement maitrisée par le CCS mais sans réellement se créer de grosses occasions.

Place désormais au 5ème tour de la Coupe de FRANCE et la rencontre face à NEUVILLE pensionnaire de R1 à 18h00 le 14 octobre au stade DURY

CCS (D2) 7 – ST DENIS de CABANNES (D2) 3

Un festival de buts pour la première victoire du CCS, félicitations aux joueurs, à confirmer dans 15 jours au COTEAU.

 

CCS (Foot LOISIRS) 5 – FIRMINY FAYOL (Foot LOISIRS) 1

En ce joli samedi après-midi, nos vieux crampons recevaient la sympathique équipe de Firminy Fayol.

Avant de commencer à parler du match, l’occasion est trop belle pour féliciter l’ensemble des troupes de l’an passé pour l’obtention du prix du fair-play. Oui, oui, du fair-play! Malgré les dénégations de notre président et de son board, malgré les péripéties vécues tout au long de l’année et sûrement que quelques hommes en noir se retrouvent en PLS en apprenant la nouvelle, nous avons été élus à la majorité, sans menace ni contrainte, l’équipe la plus sympa de la poule! Masterclass.

Retour au jeu…
Menés rapidement au score sur une frappe mi-pourrie mi-vicieuse, les protégés du trio Juju-Jacky-Lolo n’ont cogité qu’une trentaine de seconde pour égaliser d’une jolie tête du sosie capillaire de notre ancienne girole. Ce but lançait la machine bleue et blanche pour une victoire nette et (presque) sans bavure … 5-1.

Maxime Piazzon : confirmé dans les bois sûrement car il n’y a personne d’autre qui a des gants, il a parfaitement lancé le match en regardant la gonfle rentrer dans son but sans la moindre réaction. Peinard ensuite. Heureusement.

Jonathan Gibert : de nouveau positionné latéral droit, le Goéland a bouffé de la crevette. Pas loin de se faire arracher une aile sur un énième débordement, son repositionnement en n⁰9 ne mérite certainement pas le moindre commentaire…

Jocelyn Augade : de retour après une suspension de 9 matchs (ressenti 9 ans), il a rayonné côté gauche où on s’aperçoit que finalement ça ne sert à rien de s’entraîner, de faire un semblant de prépa ou d’avoir une hygiène de vie irréprochable…

Abdel ElHiri : touché entre l’adducteur et l’épaule, on ne sait trop où exactement, la tour Ouest devient malin comme une hyenne. 90 minutes sans le moindre contact. Libéro du futur.

Julien Rivoirard : la tour Est s’est forcément coltinée le grand costaud de Firm qui a essayé de lui rentrer dans la meule 45 minutes durant qui a finalement préféré jouer ailier après les citrons. Comme un Roc chantait Nâdiya.

Xavier Giraud : pour son retour dans le 11, après être partit blanchir le pognon du Crédit à Marrakech, il a reprit le tempo de Vincent Delerm pour délivrer une prestation narcoleptique.

Flo Bissardon : absent du traquenard de la semaine passée, on a parfois eu l’impression qu’on jouait sur le même champ de patates en voyant Captain Flo réaliser ses trèèèès longs crochets… pourtant on a joué sur un billard.

Romain Angenieux : ses lentilles de contact se sont barrées dès l’échauffement. On vous délivre donc en exclusivité la raison de ce qui a suivi pendant 90 minutes…

Fabien Clavelloux : il avait entrepris sa marche traditionnelle depuis 430 bons mètres et on jouait la 41ème minute. Constant. Moment choisit par sa douce et tendre pour venir le voir jouer avec le gamin et la draisienne pour la 1ère fois. Il s’est alors fendu de 2 longues courses d’au moins 30 mètres pour donner l’exemple. Heureusement la mi-temps fut sifflée et Madame n’est pas restée. Retour à la normale.

Flo Rivier : son hat-trick devant, lui aussi, toute la smala, va nous pousser à demander à M. le Président d’ouvrir une crèche dans les entrailles de Dury. Peut être LA solution pour claquer des pailles…

Yoann Daval : un patronyme un peu lourdingue à porter surtout quand tu joues dans une équipe de repris de justesse à l’humour parfois limite. Le Yo l’a quand même poussé au fond 2 fois samedi. Et jamais du haut de l’escalier.

Farid Benkhalifa : l’escroc tunisien a récidivé. Diplomatiquement blessé à l’adducteur quand on lui a demandé de rentrer latéral, il sautait comme un cabri pour rentrer n⁰9. Un rush fou à son actif (sur une offrande de son portier) ponctué place Jacquard si il n’y a pas les barrières autour du stade…

Robin Daffort : un physique à jouer dans un remake de Kaamelott, sa présence imposante dans la raquette pour les rebonds défensifs nous a rendu de fiers services. Ah merde, c’était du foot?

Farid Ounissi : retenu avec les U17 du côté de St Rambert et donc arrivé à la bourre, c’était annonciateur de sa prestation. À la bourre. À moins qu’on ne comprenne pas son football.

RDV samedi prochain du côté de l’Etrat pour une nouvelle représentation…

ST JUST ST RAMBERT  (U17) 1 – CCS (U17)

Victoire méritée des joueurs avec une belle réaction après avoir été menés rapidement sur un penalty litigieux.1-3 a la MT.

Deux buts de plus en seconde période .Félicitations pour l’envie qu’ils ont eu sur le terrain et le défi physique que l’on a proposé à l’ adversaire . Malheureusement beaucoup de déchets techniques sur cette rencontre. L’équipe aurait largement pu mieux faire mais 3 victoires en 3 matchs, le travail des entraînements  paie, cela progresse.

A confirmer le week-end prochain contre st Charles la Vigilante.

Autres résultats

Encore un dimanche plein d'allant pour le groupe U12 U13.
Après une bonne semaine de travail, les 4 groupes retrouvaient les terrains ce week-end.
Si l'apprentissage se poursuit dans la difficulté pour les U12B de Juan et Rémy avec une défaite 4-2 face
 au FC St-Etienne, les U13B de Jamal ont eux redressé la barre avec un nul 5-5 arraché face à Rive-de-Gier. 
Il y a de la qualité dans ces deux groupes "réserve", la persévérance paiera !
Pour les U12A de Joris, un déplacement toujours compliqué à St-Etienne Sud. Mais les petits se sont arrachés
 et ramènent la victoire 3-2. C'est de très bonne augure !
Enfin, l'inusable Hervé emmenait ses troupes U13A à Roche St-Genest, pour un derby toujours savoureux. 
Bilan des courses, 6-1 pour nos couleurs, encore une très belle partition sous la houlette du chef d'orchestre 
comme toujours inspiré dans ses compos et ses changements !

Le groupe U10 U11 vit bien aussi, 5 matchs pour les 3 équipes avec un bilan de 3 victoires et 2 défaites.



 

Qualification des 2 équipes SENIORS en Coupe…..

GIERES (D1) 0 – CCS (R2) 1

Grâce à un but de Mangaracina en seconde période, les hommes en bleu et blancs poursuivent l’aventure en Coupe de FRANCE.

Rendez vous au 5ème tour……

 

MONTAGNE DU MATIN FC (D2) 2 – CCS (D2)

Menés 2 à 0 à la mi-temps, les hommes du duo CARVALHO – COURT se sont imposés en Coupe VALEYRE aux penalties après être revenu au score grâce à un doublé de BOHI….

Félicitations à Ramzy pour ses 2 arrêts durant la séance et bon rétablissement à Mathis Tarby, parti avec les pompiers…..

Rendez également au prochain tour….

 

FC LURIECQ (Foot LOISIRS) 4 – CCS (Foot LOISIRS) 3

En ce joli samedi après-midi, nos vieux crampons avaient rendez-vous du côté de Saint Nizier de Fornas pour affronter Luriecq.
Sur un pré engazonné ayant sûrement inspiré le jeu du fakir du Juste Prix de Philippe Risoli, les protégés de Juju Piazzon et Jacky Odin ont réalisé une première mi-temps de toute beauté alternant mauvaises passes, mauvaises courses, mauvais tirs, mauvais placements… mauvais. 3-0 et citrons.
Regonflés comme des ballons, nos bleus et blancs recollent à 3-3 mais un second penalty (bête et méchant comme l’a dit l’homme en noir) viendra garnir notre bourriche. 4-3, fin du bal…
Et avant de dire que le terrain est responsable de quoique ce soit, Mr le Président a jadis déclaré « qu’un pré pour une bande bourricots, c’est suffisant… »

Maxime Mure : ah non, c’était Maxime Piazzon. Fin de la blague. Il revient tout doucement dans ses standards de buts encaissés…

Jonathan Gibert : son chantier s’est terminé plus vite que prévu. Force est de constater qu’il peint plus vite qu’il ne déborde… 1 passe dé et un péno provoqué. Contre nous.

Julien Rivoirard : sur le champ de patates, les fondations de la tour n⁰1 se sont effritées. Jusqu’à s’effondrer sur le second but où il s’est fait un double nœud bien serré entre ces 2 guiboles !

Abdel ElHiri : la seconde tour s’en est légèrement mieux sortie. Un peu plus malin que son compère pour ne pas aller au duel, il s’est planqué derrière une motte de terre…

Romain Angenieux : sa prise de balle aérienne sur l occasion amenant le peno du 4ème but a de quoi rendre jaloux notre portier qui ferait bien de s’en inspirer. Manque de pot, il n est pas goal…

Pierrick Saby : ne s’était plus blessé depuis environ 48 heures, on pensait alors au miracle. Il a tenu environ 8 minutes. On aurait dû lui mettre le brassard autour du mollet pour faire un garrot.

Damien Bissardon : 45 premières minutes clavellousiennes… 4 ballons touchés, 5 perdus. On joue comme on s’entraîne paraît-il. Il est peut-être temps de le prévenir qu’on s’entraîne tous les mercredis à 19h…

Jeremy Chomat : bon, il est venu nous dépanner et c’est déjà pas mal… heureusement qu’on n’était pas vraiment en panne sinon on dormait là-haut!

Fabien Clavelloux : son but sur coup franc où le goal adverse aurait pu jouer chez nous ne va pas masquer une première mi-temps bissardonesque… il est vrai que le pré qui servait de terrain méritait plus une balade qu’un footing…

Farid Benkhalifa : comme souvent dans cette équipe de Rocancourt, dès qu’un nouveau déboule, il nous dit « je joue soit en 9, soit en 10 ». Et nous, pauv’pommes que nous sommes, on le croit… comment on dit escroc des stars en tunisien?

Yoan Daval : une coupe de cheveux rappelant Richard Virenque époque Festina 99, le coach des U14 venait lui aussi nous dépanner. On aurait mieux fait de faire venir Willy Voet

Vitalis Sabot : nous faire croire à la blessure pour ne pas jouer la 1ère mi-temps et se foutre de la gueule de ses potes… Malin le vita!

Phil Gomez : on ne fait jamais jouer le petit Prince sur des terrains pas trop stable… on a peur de l’abîmer.

Jocelyn Augade : pour son retour après sa loooooonnnnnngggggguuuuuueeeee suspension, il est resté… suspendu… à court de fourme.

 

CCS (U17) 15 – RIVE DE GIER (U17) 0

Un début de match réussi avec 3 buts en 15min…7 a la mi temps
Les joueurs sont restés sérieux jusqu’au bout et ont fait une aussi belle 2e MT
Rendez vous samedi prochain à St JUST qui devrait être plus difficile a jouer

Autres résultats

Les U15 de Lucien GUIRAO ramène un point de LA RIVIERE, tandis que les U14 de Yoan DAVAL continuent à apprendre (mais que l’apprentissage est compliqué….)

Avec 4 équipes engagées en championnat, le groupe U12-U13 a montré une belle image du club, mais a connu des fortunes diverses en termes de résultat.
Les U12B de Juan et Rémy ont bien tenu pendant une mi-temps face à La Fouillouse, mais ont craqué en 2ème mi-temps et s’inclinent 6-3. Un manque de puissance physique, face à des adversaires plus costauds » pénalise les U12B, mais ils montrent des choses intéressantes dans le jeu.
Les U12A de Joris ont tenu la dragée haute aux U13 de l’Olympique St-Etienne, s’inclinant 1-0 en fin de match sur une situation confuse devant la surface. Le résultat est rageant, mais ce groupe montre beaucoup de qualité à chaque sortie.
Les U13B de Jamal s’inclinent à Grand-Croix 4-2. Là aussi les garçons ont montré de belles choses, mais ils doivent faire preuve de plus d’efficacité défensive et offensive. Ils travaillent bien à l’entraînement, cela va venir !
Enfin, les U13A de l’inoxydable Hervé réalisent la perf du week-end, en battant l’entente Sorbiers-La Talaudière 8-3. Solides et bien organisés, cette équipe doit continuer sur cette voie, l’effectif est intéressant.

Le groupe U11A débutait sa phase de plateaux à 3 équipes à domicile en recevant l’Etrat et Haut Pilat. 2 matchs et 2 victoires où les nombreux spectateurs ont pu voir de belles phases de jeu de nos petits bonhommes! A confirmer…Même son de cloche chez les U11B  avec 2 victoires également et une amélioration très significative au niveau du jeu


Les U10A quant à eux se rendaient à CHAMBOEUF pour un plateau face aux U11 de ST GALMIER et de LA FOUILOUSE avec un bilan de 2 matchs nuls ou ils ont prouvé qu’ils avaient le niveau pour rivaliser…


                
                
            

Elimination des U17 en GAMBARDELLA

CCS (R2) 1 – ST PRIEST (R2) 2

Malgré un bon départ et un but dès les premières minutes par SION, le CCS s’incline sur le score de 2 à 1 dans les dernières minutes .

Une première période accomplie, ou le CCS aurait pu rentrer aux vestiaires avec un score plus large en sa faveur, malheureusement la seconde période fut tout autre, les visiteurs plus à l’aise physiquement feront tourner le match en leur faveur.

CCS (U17) 0 – CASCOL OULLINS (U17) 1

Fin de parcours en coupe Gambardella pour nos U17 accompagnés par quelques U18 redescendus pour l’occasion.

Au terme d’un match engagé des deux côtés et peu d’occasions, un pénalty aura fait la différence pour les Lyonnais. Dommage de ne pas avoir concrétisé une des percées de Wissem ou Mohamed ultra présents au milieu de terrain, car Moussa et sa défense avaient été presque intraitables.
Personne n’aura vu les 3 divisions d’écart entre cette équipe de R2 mais l’expérience aura fait la différence.
On retiendra la solidarité et l’engagement que nos jeunes pousses auront mis sur le terrain, le meilleur est à venir pour eux.

 

CCS (Foot LOISIRS) 5 – MONTBRISON SAVIGNEUX (Foot LOISIRS) 1

En ce joli samedi après-midi, nos vieilles chasubles avaient rendez-vous avec la sympathique équipe de Savigneux Montbrison pour la seconde journée de championnat.
Sous la houlette du duo Liabeuf – Piazzon reconstituée, les locaux démarraient la partie avec la même timidité qu’un jeune premier à la porte d’un bar spécialisé dans la boisson champenoise.
Heureusement qu’en face les gars sortaient certainement de table et d’une fondue à la fourme bien grasse!

2-0 à la mi-temps pour nous, avec pèle-mêle un oeuf de lompe (c’est presque un caviar) de Clavelloux pour Rivier et je ne me souviens plus qui claque le 2ème. Il est peut-être temps que Max Bayle et John Arnaud nous rejoignent pour nous filer leur gameboy pour nous stimuler nos neurones… bref, citrons.

Le Gaulois avait beau enterrer la vie d’on ne sait trop qui, son adage disant que le 3ème but était le plus important a résonné dans les couloirs du stade à la pause.
Cela va sans dire que les visiteurs revenaient vite à 2-1 sur un corner mal négocié par Max Piazzon. Pourtant on ne jouait pas en nocturne…

C’est alors que le théâtral homme en noir (enfin en rouge car il trouvait que le bleu et le blanc se ressemblaient trop et que les manches noires et le violet n’allaient pas ensemble et que… enfin nous non plus on n’a rien compris!) décidait, justement, d’indiquer le point de péno. S’ensuivit ensuite un combo carton blanc-jaune-rouge pour le défenseur montbrisonnais qui nous arrangeait pas mal…
Flo Bissardon taupait la couenne au fond d’une frappe vraiment mal assurée mais l’essentiel était là, 3-1. Il fallait bien qu’un truc positif soit à l’actif de la famille Bissardon en ce samedi aprèm.
2 autres buts garnissaient la bourriche pour une victoire nette et sans bavure. 5-1.

A noter la bonne sortie une nouvelle fois de notre charnière ElHiri – Rivoirard.
Le socio sochalien Fab Charles fut lui aussi remarquable … d’innofensivité.
Romain Angenieux, enfin atterrit de son looping de Montreynaud de la saison passée, a passé 45 minutes sur le pré dans l’anonymat le plus complet superbement suppléé par notre Phil Gomez, éternel petit Prince de Dury…
Notre Vitalis Sabot a fini le genou dans la boîte à gants sur un découpage en règle mais sans la moindre trace de Mercurochrome..
Les 2 Bissardon, rien à ajouter…
Bastien Ruem a quand même réussi à claquer une paille pleine de maîtrise. Cette équipe de foot loisirs est une sorte de tremplin. Pas dit de ne pas voir l’ostéo titulaire en R2 d’ici peu…
Flo Rivier a fait du Duga… beaucoup de courses, d’appels sans réponse, de passes loupées, de frappes ratées. Mais également un but. Pour la stat!
Quant à Geoffrey Sabot, milieu de couloir pendant près d’une heure… fin de la blague.
Enfin, un grand merci à Fabien Clavelloux. Merci de montrer aux 4 ou 5 U11 du club venus te voir jouer de si bien disséquer chacun de tes mouvements. Un ralenti en temps réel….
Rdv samedi pour une nouvelle représentation du côté de Luriecq…

Autres résultats….

 

Très bon comportement de la troupe des U10 U11 à la rentrée du foot à l’ES VEAUCHE

4 équipes, 12 matchs, 10 victoires, un nul et une défaite….De bon augure pour la suite

Succès du tournoi U9 U11 du CCS

SC ROMANS (D5) 0 – CCS (R2) 2

Dans une ambiance plus que  « champêtre », l’équipe du CCS, grâce à Dogan et Hedibi se hisse au 4ème tour de la Coupe de FRANCE

FC ST ETIENNE (U17) 2 – CCS (U17) 6

Première journée de championnat pour les U17 qui se présentaient au FC St Etienne ce samedi après midi avec quelques absents.

Après une bonne entame de match nous sommes récompensés avec une ouverture du score rapide. Présents dans les duels et utilisant bien les espaces nous marquons 2 nouveaux buts. 3-0 a la MT.

En 2e mi temps nous revenons avec les mêmes intentions, petite erreur entre le gardien et Moussa qui donne un penalty a l adversaire.

Peu inquiétés notre défense assure et nous bénéficions de plusieurs contre attaques abouties.

Score final 6-2.

Félicitations à tout le groupe et à Daouda pour son triplé.

Il faut encore travailler.

 

FCO FIRMINY (Foot LOISIRS) 0 – CCS (Foot LOISIRS) 0

C est du côté de la Barge que nos vieux crampons avaient rendez-vous en ce vendredi soir pour lancer cette nouvelle saison face à la sympathique équipe du FCO Firminy.
Sous la houlette du tandem Laurel Piazzon et Hardy Méallier, les bleus et blancs ont démontré que rien ne vaut une belle préparation physique rythmée des merguez de Prosper et arrosée de boisson houblonnée…
Au bout de la nuit, le sifflet du Maréchal des Logis Tourneux résonnait 3 fois pour renvoyer les 22 acteurs autour d’un joli banquet sur un score nul et vierge.

Maxime Piazzon : pour son retour dans les bois, le 1er cleansheet depuis le 19 octobre 1996 et un déplacement du côté de Malataverne est plus dû à la maladresse appelouse qu’à autre chose. 2 ou 3 bananes envoyées de l autre côté de la barrière sauvent sa prestation.

Fabien Charles : à l’heure où nous rédigeons ces quelques lignes, la légende dit que le jeune lionceau court encore après son ailier… sinon le FC Sochaux a renversé le FC Martigues. Et c’est bien le plus important.

Antho Vacher : la mobylette appelouse a beau aller vite, le dragster gaulois l’a mis sur son porte bagage. Jusqu’à que sa cheville décide de faire du twist. Il avait pourtant demandé du strap. On n’avait que du scotch. Et du coca.

Abdel ElHiri : la tour Ouest de la charnière centrale a frôlé la paralysie faciale sur un choc bugne contre bugne face (encore) à la mobylette adverse. Solide comme un roc, la mob a fini à la casse…

Julien Rivoirard : pour son retour de congés, la tour Est a rendu une copie plutôt propre. Ses 15 jours à Mykonos lui ont fait le plus grand bien et nous a paru beaucoup plus souple qu’à l’accoutumée…

Xav Giraud : une discrétion sur le terrain digne d’un banquier suisse pour notre Jérôme Kerviel. L’arbitre du match nous a même demandé si on ne jouait pas qu’à 10 au bout de 25 minutes. Et rien à voir avec l’éclairage à la bougie du stade de la Barge…

Flo Bissardon : le brassard de capitaine autour du biceps gauche, une paire de Copa reluisante, tout ça annonçait une prestation XXL du paysagiste héandais… l’arbitre du match pensait aussi qu’on n’était plus que 9 au bout de 26 minutes…

Farid Ounissi : auréolé d’un joli parcours au tournoi de l’Olympique de Saint Étienne avec ses U11, d’une qualification en Gambardella avec ses U17, il a décidé de jouer en n⁰10 et même tirer les coup-francs. N’est pas zizou qui veut…

Damien Bissardon : pour peser sur le côté gauche, il a pesé sur le côté gauche! Une bouderie-signature d’une vingtaine de minutes suite à un joli roulé-boulé et ponctuée d’une belle chandelle dans la nuit appelouse.

Pierrick Saby : son action lui valant la première biscotte de la saison résume sa prestation : joli contrôle orienté, crochet réussi, obstruction sur lui, obtient la faute mais dans son élan et sans aucune mauvaise intention, soulève le défenseur adverse qui n’a atterrit que samedi à 16h38 sur la place du Breuil… vous avez l’image?

Flo Rivier : contrairement à notre gardien de but, il ne faut pas remonter si loin pour trouver trace d’un cleansheet! Une activité de tous les instants, des courses incessantes, il est peut-être latéral en fait?

Bastien Ruem : l’ostéo de la bande n’est peut-être pas prêt de revenir tellement il aurait de petits bobos à soigner. Pourtant son aide sur le pré est indéniable. À confirmer.

Jonathan Gibert : privé de son serre-bec habituel le Goéland a littéralement muselé son adversaire direct, « un ancien de Golène que je connais par cœur » a t-il déclaré à notre micro en zone mixte. Un enchaînement amorti de la poitrine et sombrero sur 25m digne de la « meuf de Pattaya » si vous avez la réf!

Philippe Gomez : rien que sa présence parmi les 14 suite à sa grosse blessure face à cette même équipe l an passé suffit au bonheur du Petit Prince. Surtout au nôtre!

Rdv samedi prochain 17h30 au Communale face à Montbrison…

 





Tournoi du CCS U9 11

Premier rendez-vous important du calendrier de la saison du CCS, le « Tournoi des Pillous » s’est déroulé ce weekend au Stade Auguste Dury. Deux belles journées placées sous le signe du plaisir de jouer et de la progression dans l’apprentissage du football.

Samedi, ce sont les U9 qui donnaient le coup d’envoi du tournoi avec un plateau toujours plus relevé avec des équipes prestigieuses de la Ligue AURA et de notre district. Pour preuve ce sont le Cascol Oullins, l’ASSE et l’AS St Priest qui se sont distingués.

Dimanche, place aux U11 avec 32 équipes de même accabit. De nombreuses rencontres et un beau spectacle dans un super état d’esprit ! Les petits verts mais également Bourgoin Jallieu et l’AS Montferrandaise se mettaient en valeur.

A noter le bon comportement de nos pillous du CCS !

Un grand bravo aux bénévoles toujours au rendez-vous (dont Damien Dumilly à l’organisation) et, sans qui, cet événement ne prendrait pas la même ampleur et ne serait couronné de réussite ! Ces fidèles pensent aujourd’hui à l’un des leurs, André Chastre, qui vit des moments

© Cote-Chaude Sportif 2022