Deux nouveaux points de perdus….

  • Actus

SUCS et LIGNONS (R2) 1 – CCS (R2) 1

Pour n’avoir pas su se mettre à l’abri en 1ère mi-temps, le CCS a été rejoint pendant les arrêts de jeu par l’équipe locale qui leur a donné une leçon de courage et d’abnégation.

Pourtant tout avait bien commencé quand à la dixième minute, LORNAGE d’une frappe sèche à l’entrée de la surface de réparation ouvrait le score .

Le CCS avait le monopole de la partie mais n’arrivait pas à se mettre à l’abri . OTHMANI ratait son face à face en tirant à côté, BONNY butait sur le gardien à 2 mètres de la cage pour ne citer que les plus grosses occasions.
Les locaux faisaient le dos rond mais parvenaient tout de même à se créeer 2 grosses situations juste avant la mi-temps sans pouvoir les convertir.

Ces deux grosses alertes annoncaient une mi-temps plus compliqué pour le CCS et cela fut le cas, SUCS et LIGNON se montrait de plus en plus dangereux, plusieurs ballons chauds naviguaient dans la surface du CCS mais la défense tenait bon .

LORNAGE avait pourtant l’occasion de tuer le match mais sa frappe heurtait le poteau . On s’acheminait vers un succès du CCS , mais sur une ultime attaque des locaux sur le coté gauche de la surface, l’attaquant centrait dans le paquet , un cafouillage s’en suivit et le ballon entrait doucement dans le but….

Rageant mais peut etre pas illogique au vue de l’ardeur mise en place par les locaux… A méditer pour les prochaines rencontres

 

CHATEAUNEUF (D1) 1 – CCS (D1) 2

Il fallait ramener absolument les trois points du voyage à CHATEAUNEUF, c’est chose faite avec des buts de GUILLOT et DIAS . Tout ne fut pas simple mais le CCS remonte à la 9ème place avec un match de retard face au GS DERVAUX.

 

CCS (Foot LOISIRS) 2 – MONTREYNAUD (Foot LOISIRS) 1

Les crits plus forts que la douleur!!!

Après le non match de la semaine dernière face à l’Etrat, nos valeureux anciens recevaient, en ce frais samedi, Montreynaud.

Marcelino la science décidait de faire démarrer son équipe dans un ambitieux 3-5-2. Les Cote-Chaudaire allumaient les premières mèches par l’intermédiaire, tout d’abord, de Fabien Charles, d’une frappe lourde ratait de peu le cadre (entre 5 cm et 3 mètres environ), puis par le courageux Fab Clavelloux qui même en boitant des deux jambes parvenait à envoyer un missile qui hélas ratait lui aussi de peu la cible.
Juste avant la pose le tonitruant duo d’attaquants Jonathan le Goéland, Jérome Cheminal, se mettait enfin en branle.

Jonathan le Goéland, le bec affuté comme un couteau à pain, d’une délicieuse petite passe de la malléole interne offrait un caviar à son compère d’attaque, permettant ainsi aux locaux de regagner les vestiaires avec un but d’avance.

Le second acte démarrait tambour battant. Le percheron Tiblier magnifiquement lancé dans la profondeur par Pouce Aubert venait crucifier le malheureux gardien adverse d’une frappe sèche toute en ruade !!!

Montreynaud ne se décourageait pas et lançait toutes ses forces dans la bataille en réduisant très vite le score.

A partir de ce moment, les visiteurs dominaient outrageusement les débats mais butaient sur un excellent Max Piazzon dans les bois, auteur notamment d’une belle claquette sur un puissant coup franc.

Les dernières minutes furent compliquées mais la parfaite condition physique de l’équipe et la rentrée de Jérémy Satre pour garder le ballon et nous faire profiter de son imposant jeu de tête permirent d’arracher une précieuse victoire !!!

Rendez-vous la semaine prochaine pour le dernier match de l’année à la Côte Durieux.

Les notes des joueurs….

Max Piazzon : il fallait bien un match sans. Plutôt avare de paroles 90 minutes durant, quelques interventions ressemblant presque à un gardien de but, on se dirigeait vers son 1er cleansheet depuis octobre 1991. Et puis… une (presque) sortie bien sentie à contretemps a remis l église au milieu du village…

Damien Bissardon : positionné pilier gauche dans le 3-5-2 du Marcel, 1 ou 2 balais pour laisser espérer son vis a vis. Mais solide dans l ensemble.

Antho Vacher : le talonneur gaulois bleu et blanc est le symbole que la préparation physique paie… des faux airs de Huckleberry Finn dans sa course le long du Mississippi pour se replacer quand même…

Ju Rivoirard : vachement plus à l aise avec ses pieds que la semaine passée, le grand juju s’est sacrifié pour préserver le résultat…

Cédric Aubert : positionné piston droit dans le sapin de Noël de Marcelotti, il a un peu souffert en 1ère de solitude et sa cuisse l’a lâché en 2ème. Ou l inverse.

Fabien Charles : pour son retour à la compétition, le lionceau a essayé de rugir à nouveau. Il aurait normalement dû commencer avant centre et s’est retrouvé arrière gauche. Ça l’a visiblement contrarié. Très bien placé sur le but visiteur, on voit que son club de coeur a recruté Florentin Pogba et qu’il s’en inspire!

Jonathan Gibert : que retenir? Que Marcel ne le fera plus jamais jouer en 9? Sa passe décisive à la Pirlo? Ou que le Goéland a faillit finir le bec tordu et une patte cassée?

Fabien Clavelloux : le chouchou du président était présent pour sa marche du samedi aprèm. 2,4km en 70 minutes. Tremble Yoann Diniz, tremble! 2 ou 3 tentatives très lointaines à la Wabhi qui ont fuies le cadre sont à noter.

Loïc Tiblier : moins à l aise quand l adversaire n’aime pas prendre des coups d’arrière train, notre percheron semblait s’être inspiré pour une fois de Billy Elliot…

Jocelyn Augade : positionné en guirlande dans le sapin de Noël du coach, ni lui, ni nous, ne savons exactement où c est… d où sa traversée du match dans une discrétion remarquable.

Jérôme Cheminal : le terrassier les a terrassés sur l offrande du Goéland pour ouvrir son compteur but. Nul doute que notre seule recrue est notre meilleure recrue! Surtout son penchant pour le breuvage de M.Campbell!

Romain Angenieux : ses 2 basses côtes flottantes et son RDV vaccinal ne lui ont pas permis de s’exprimer plus de 10 minutes. Mais 2 jolis roulés boulés sont à relever.

Jeremy Satre : Marcel avait bien pris soin de ne pas lui signaler que le match avait été avancée d’1h30. Le king de la Bodega a donc déboulé à la mi-temps, des feuilles mortes dans les cheveux, juste le temps d’être eblouit pour les projos et de faire un magnifique balai de la tête. Valeur sûre.

 

ES VEAUCHE (U18) 1 – CCS (U18) 1

Un avant match surréaliste : 13 convoqués, 2 absences prévisibles non communiquées puis 2 QR codes defectueux, on pouvait craindre une corrida à 9 face au leader de la poule .

Il n’en fut rien, pourtant les locaux ouvraient le score pour rentrer à la mi-temps sur le score de 1 à 0

Le CCS égalsait en seconde période et avait même des occasions de prendre l’avantage tout comme les locaux, mais leur maladresse associée à un gardien irréprochable les maintenaient dans le match pour terminer sur ce score de 1 à 1

Comportement irréprochable des joueurs, cohesion et solidarité au top, Cout d’éclat ou dévellopement durable ?? La suite après la trêve…

 

US VILLARS (U15) 2 – CCS (U15) 2

Comme d’habitude, les U15 ont été dans la réaction plutôt que dans l’action…

Une première période catastrophique ou rien de positf n’a été à retenir, 2 buts encaissés et 2 à 0 à la mi-temps . La seconde période résumait a elle seule le début de championnat de cette équipe , il faut qu’elle soit piquée dans son orgueil pour réagir et c’est une tout autre équipe dans l’état d’esprit qui abordait cette deuxième mi-temps, des bases respectées permettaient déjà de rivaliser avec Villars mais surtout de revenir au score.

Les équipes avaient l’occasion de l’emporter mais le score en restait la . Beaucoup de regrets quand même au vue de la deuxième mi-temps.

Entraînement mercredi 15\12 et trêve hivernale pour ce groupe. Reprise des entraînements le 29/12 pour préparer la reprise du championnat contre le leader Roanne Foot le samedi 09 janvier

 

Autres resultats

Sortie de route pour les U13B

L’aventure s’arrête en Coupe Pitch pour le U13B.

3ème de leur poule, les protégés de Rémy et Juan ne verront pas le 3ème tour. Après une défaite face à Ronnais Foot, et une victoire face à St-Just-St-Rambert, la qualif se jouait face à Dervaux.

Malheureusement, les blancs et bleus ont cédé, manquant l’égalisation et concédant le 2ème but sur le contre. Néanmoins les garçons ont montré des choses intéressantes.

Les U11 du brillantissime Hervé ROCHE s’imposent 4 à 1 face à ST PAUL en JAREZ sur un match de 2x20min avec de très belles phases de jeu .  Victoire également pour les U10 de Farid et Joris avec un plateau au CCS face à ST CHAMOND (6 à 1) et l’OC ONDAINE (3 à 1), quelques belles actions de jeu proposées, de la combativité et des consignes bien respectées . Il faut continuer.

Les U9 ont connu des fortunes divers, une équipe était à CELLIEU sur un plateau avec ST PAUL en JAREZ, LA RIVIERE, CELLIEU et l’ASSE , un bilan moyen avec 3 nuls et 2 défaites.

Beaucoup mieux pour la seconde équipe à MONTREYNAUD avec 5 victoires en 5 matchs, bravo aux enfants. Toujours à MONTREYNAUD, les U8 de Marwane, Nassim et Camélia termine ce plateau avec 3 victoires et 2 défaite.

 

 

© Cote-Chaude Sportif 2017