Avec une pointe de regret….

CCS (R2) 0 – CO LE PUY (N) 1

Nous ne reviendrons pas en détail sur le contenu du match, plusieurs résumés de quotidiens, de sites internet ont déjà été publié à ce sujet .  La seule interrogation sera de savoir ce qu’il se serait passé si la frappe de DUCHAMP avait trouvé la cage plutôt que le poteau …On jouait la 75ème minute et le CCS  réalisait une superbe seconde période .

Avant cela, les hommes du tandem JURINE-GAGNAIRE avaient eu beaucoup de mal à juguler les hommes de VIERA en première période et encaissaient un but dès la 6ème minute par FLEURY à la réception d’un centre venu de la droite . On aurait pu penser à une déroute, SCHALKE réalisa 2 arrêts pour permettre au CCS de rentrer aux vestiaires avec seulement un but de retard.

Comme dit au début du résumé, la seconde période fut tout autre, les bleus et blancs lançaient enfin les chevaux, les centres se multipliaient sur les cages ponotes, DUPRE faisait passer un premier frisson en tentant un lob de 40 mètres qui retombait à quelques centimètres de la cage de L’HOSTIS, puis vint cette malheureuse 75ème minute quand DUCHAMP bien décalé par DUPRE décocha un tri croisé que L’HOSTIS envoya du bout des doigts sur son poteau. C’était l’occasion parfaite de faire trembler LE PUY . LEONARD passait avant centre, le CCS envoya tout ce qui lui restait dans les jambes pour arriver à faire plier la défense ponote sans succès.

L’arbitre sifflait la fin du match, la fin d’un joli parcours, place désormais au championnat et la réception d’AUBENAS

Le CCS tient à remercier les joueurs et le staff pour l’implication totale dans ce parcours en Coupe de FRANCE, mais aussi l’ensemble des bénévoles ayant fait de ce samedi une belle fête du football, une organisation sans faille avec les félicitations de la FFF .

Un grand merci également à la ville de Saint Etienne pour l’aide précieuse au cours de cette manifestation.

CCS (D1) 2 – ROANNE PARC (D1) 2

La réserve disputait un match de gala aujourd’hui à Auguste Dury en recevant le leader Roanne Parc.

Ce fut un match de qualité avec des profils similaires et de la vitesse dans les couloirs.

Les cotechaudaires ont encore répondu présent histoire de valider leur bon début de saison et prouver que leur place dans le haut du tableau  est loin d’être usurpée.

Et comme la semaine dernière contre Chazelles, les blancs ont mené 2 buts à zéro. Junior ouvrait la marque suite à un débordement de Badr côté gauche, centre en retrait et but assez rapide (13ème).

Puis à la 44 ème Damien  Bissardon reprenait au second poteau un centre de Da Silva d’une magnifique reprise de volée (2/0). Malheureusement, quelques secondes plus tard, les visiteurs réduisaient l écart sur un exploit individuel juste avant la pause.

Le retour des vestiaires sera compliqué à partir du moment où les réservistes ne firent pas le break. Loin de là, ils subirent un peu trop et furent sanctionnés d’un penalty logique transformé.

Le match se tendit un peu, les occasions se multiplièrent des deux côtés et à la 87 ème  Badr Ouzzine frappait le poteau du gauche …

Match nul logique mais encore un scénario rageant. A défaut de n’avoir pas gagné, il aut savoir ne pas perdre ces confrontations directes !

Néanmoins, ll conviendra de retrouver la victoire dès dimanche prochain à Commelle pour terminer l’année civile de la meilleure des façons. 2019 aura été alors pour la réserve un très bon millésime.

CCS (U15) 2 – LE COTEAU (U15) 1

Enfin… elle est arrivée, la victoire tant attendue depuis le début de la saison..Les garçons de GHABANE étaient opposés au COTEAU, formation également à 0 point .

Auteur d’une grosse entame de match, ils s’installaient dans la moitié de terrain des visiteurs. Sur plusieurs centres ils rataient l’occasion d’ouvrir le score tout comme le face à face à la 25ème minute . Dans les  derniers instants de cette première période, Fares au terme d’un rush plein de détermination plantait une frappe splendide pour l’ouverture du score.

Le CCS rentrait beaucoup moins bien dans la seconde période , en retard dans le marquage et en difficulté sur de longs ballons ils encaissaient un but à la 60ème minute.

Djilalie permettait au CCS de « rester en vie ». Après un changement radical de tactique et le passage à 2 attaquants, Mikeul scellait la rencontre avec une belle reprise du droit. Il faudra persévérer dans ce sens pour se sortir ensemble de la galère.

BRAVO

© Cote-Chaude Sportif 2017