Auteur/autrice : Julien Piazzon

Belle opération de l’équipe réserve…..

CCS (R2) 1 – AS MONTCHAT (R2)

Grâce à un but du serial buteur MANGARACINA, l’équipe fanion accroche un point face à l’AS MONTCHAT qui avait battu le leader le weekend dernier l’AS CHILLY, prochain adversaire du CCS le weekend prochain.

ST DENIS DE CABANNES (D2) 1 – CCS (D2) 3

C’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures confitures, un proverbe  qui s’associe parfaitement avec ce match…Un match qu’il fallait absolument gagner pour ne pas être distancer dans la course au maintien .

Des buts de DIANA, HEDIBI et DOUTAZ ont permis de répondre à l’ouverture du score sur pénalty des locaux .

A confirmer dans 15 jours à l’extérieur face au COTEAU

Sinon, aux rayons bonnes nouvelles (et il y en a eu beaucoup….) :

Victoire 6 à 0 des U17 de Nabil contre l’US VILLARS et des U15 de Lucien face au MONTCEL


U17

 

Plusieurs équipes étaient engagées dans différents tournois, petit état des lieux :

Les U13 d’HERVE terminent 3ème du tournoi de l’OCO, les U12B de DJAMEL terminent 4ème du tournoi de Grand CROIX et les U12A de Joris perdent en finale (aux pénaltys) à l’US DES MONTS .


Les U13                                                                   Les U12B


Les U12A

Concernant les U11, Les A craquent en demi (encore aux pénos) à CEBAZAT (63), les B terminent 10ème du tournoi en n’ayant perdu qu’un seul match . Les U10 de Mourad finissent quant à eux 9ème sur 16 au tournoi de l’OCO


Les U11A                                                        Les U10A

Belle prestation aussi des U6/U7 au tournoi de l’US METARE

 

Plus grand chose à dire……

Heureusement que l’école de FOOT a été au rendez vous sinon on pourrait appeler ça un weekend noir….

Les 2 équipes SENIORS défaites, façon déroute voir plus (on va rester mesurer dans les propos mais bon, 16 buts encaissés en 2 matchs pour un seul petit but marqué)

Il va falloir montrer un minimum de caractère, d’orgueil pour au moins respecter les dizaines de bénévoles qui œuvrent au club . A bon entendeur….

ST PRIEST (R2) 8 – CCS (R2) 0

Rien à dire……

ECOTAY MOINGT (D2) 8 – CCS (D2) 1

Rien à dire , version 2….

MONTBRISON SAVIGNEUX (Foot LOISIRS) 2 – CCS (Foot LOISIRS) 1

Plein de chose à dire, un peu de patience…..

ST CHARLES la VIGILANTE (U17) 3 – CCS (U17) 0

Le joker est grillé, il faudra batailler jusqu’au bout pour rejoindre la D1

Autres résultats

Les U15 de Lucien concèdent le match nul à domicile 3 à 3 tandis que les U14, sombrent à ST JUST ST RAMBERT sur le score de 6 à 0. Voilà c’est tout au rayon mauvaises nouvelles ….

Concernant l’équipe de FOOT , beaucoup de victoires, du beau jeu et beaucoup de sourires, c’est bien la l’essentiel….


Les U12 A de Joris                                          Les U12 B de Rémy et Juan


Les U11 B de Farid et Maxime                          Les U10A de Mourad et Rachid

Les U10B de Zak

Les U8 de Yoan                                              Les U19 de Djamel et Esteban

Les U6 U7                                                                 Les U8


Les féminines

 

 

Toujours pas de point pour les SENIORS 1

ANNECY LE VIEUX (R2) 3 – CCS (R2) 1

Malgré l’égalisation en fin de première période de MANGARACINA, les hommes du CCS s’inclinent à nouveau non sans démériter sur le terrain d’ANNECY. Il faut persévérer….

Prochain match à SUD LYONNAIS samedi prochain.

Des supporters toujours présents….

US VILLARS (Foot LOISIRS) 2 – CCS (Foot LOISIRS) 4

En ce joli samedi après-midi, nos vieilles godasses avaient RDV en face d’Auchan pour affronter la sympathique équipe de Villars.

Bien décidés de ne pas rester trop longtemps en tête du championnat pour ne pas subir la pression qu’ils préfèrent ingurgiter, les bleus et blancs avaient mis toutes leurs chances de leur côté en snobant les 2 derniers entraînements pour une bonne partie de la troupe.
Malheureusement pour les stratèges de ce joli sport, 4 nouvelles filoches pour, 2 contre (faut pas déconner quand même) et 3 points de plus dans la bourriche.

Sous les yeux des revenants mais très vite fuyants Gerphagnon-Modolo-Méallier et d’une bonne partie de l’Etat Major, nos protégés continuent leur petit bonhomme de chemin!

Maxime Piazzon : « heureusement que t’étais là sinon y’avait au moins 2 buts de + à cause de mon père! » Naïm, 10 ans. Fils de la tour Ouest. Bon, le gamin dormait samedi soir chez notre portier, s’est fait payé un Tacos XXL et avait peut-être peur de finir dans la cave…

Fabien Charles : covidé cette semaine, c’est con qu’il n’y ait plus de quarantaine avec ce foutu virus… Car soit les ailiers gauches de la poule sont tous des avions de chasse ou alors notre jeune lionceau nous fait une petite couvade…

Jonathan Gibert : nouvelle titularisation côté gauche pour notre Goéland et pas grand chose à se mettre sous la dent. 2 ou 3 touches avec des bras de Playmobil (problème de coiffe…ur), 1 passe presque décisive pour l’avant centre villardaire et pis c’est tout!

Abdel ElHiri : son gosse a pas mal résumé son match (cf plus haut). En effet, la tour Ouest est un peu en dedans ces derniers temps. Il a peut être pris au sérieux notre coach qui lui a dit qu’il devrait jouer avec les Seniors tellement il était au-dessus! Et lui, il veut pas! On a bien compris…

Julien Rivoirard : la seconde tour fut elle bien plus décisive samedi aprem. Un sacré balai d’entrée puis un dégagement dévissé bien comme il faut pour une ouverture lumineuse vers le n⁰9 villardaire sur l’ouverture du score. Et pourtant le coach ne lui a jamais dit qu’il méritait les Seniors à lui!

Bastien Ruem : notre chef d’orchestre. Certes pas sur un rythme effréné mais il nous fait du bien. On va pas le supplier de venir autant qu’il le souhaite mais si il faut le menacer, on peut.

Flo Bissardon : de retour sur son couloir droit, il fut à l’origine de l’égalisation sur une chandelle tapant miraculeusement le poteau. Il profite également d’une sortie aux chanterelles du portier villardaire pour claquer une paille du bout du front. Intéressant à la collation d’après match.

Damien Bissardon : le dernier qui avait osé sortir le Dam’s à la mi-temps d un match, c’était soit M.Liogier soit M.Meallier. Les 2 se sont fait virer dans la foulée. Attention Juju… Très intéressant lui aussi à la buvette. Bien plus que sur son côté gauche.

Vitalis Sabot : on espère vraiment qu’il fut meilleur avec sa gosse sur les pistes du Bowling le soir qu’affublé de ce n⁰10 sur le paletot. Sous les yeux de son Président, un poil déçu, n’est pas Clavelloux qui veut… mais l’essentiel est ailleurs, on n’était pas bien, là, tous ensemble?

Yoann Daval : on s’était dit lors de sa première sortie que ce serait une jolie Valeur Ajoutée. Et plus la saison avance et plus on se dit que c est surtout une Taxe. Vous voyez, le truc qui vous flingue la compta, consomme pas mal à la buvette mais claque très peu de pailles!

Flo Rivier : enfin remis sur pieds, Duga a fait preuve d’un réalisme pour une fois remarquable. Certes seule une poignée d’aveugles (et Stéphane Charreyron) aurait loupé le premier but, seul dans les 6 mètres. Mais force est de constater que le pétard sous la barre du second but est plutôt pas mal! Comme sa prestation d après match avec les cousins Bissardon…

Jocelyn Augade : rentré à la place du Goéland après les citrons, il est probablement le seul latéral gauche à jouer libero côté gauche. Ou peut-être que la charnière centrale de chez nous remonte trop vite. Ça on n’y croit pas trop. Ou alors il a un problème de vision nocturne. Bref, y a un truc…

Farid Ounissi : rentré lui aussi après les citrons, on lui a fait croire qu’on lui donnait les clés du camion et qu’il serait meneur de jeu. Pour une fois qu’on escroque un Farid et que ce n’est pas l’inverse. Il a surtout essayé de colmater les quelques brèches au milieu! Et distillé un joli coup de pied de coin sur le dernier but.

Stéphane Charreyron : superbement moulé dans un combi-short Damart blanc WW où une confiance totale en ses intestins est indispensable, il avait solidement harnaché son clebs le long de la tribune aux premières loges pour admirer la rentrée de son Maître. On aurait adoré qu’il reste sur ce magnifique loupé seul devant la cage grande ouverte. Il a malheureusement claqué une jolie filoche d’un joli coup de casque qui nous a définitivement mis à l’abri.

RDV samedi prochain du côté de Veauche…

 

US LA FOUILLOUSE (U15) 1 – CCS (U15) 6

Malgré une première période difficile conclue sur le score de 0 à 0 , les protégés de Lucien GUIRAO ont lâché les chevaux pour s’imposer sur le score de 6 à 1 chez la lanterne rouge.
Nul doute qu’ils auront un « truc » à jouer cette saison
Les voilà désormais 4ème à 1 point de la seconde place.

Autres résultats

De très belles performances des U12 et U13 dans les différents matchs face à l’ASSE , le FCRSG et SURY LE COMTAL : 3 victoires . Les U12 de JORIS qui étaient menés 5 à 2 à la mi-temps face aux U13 de RIORGES, ont réussi à revenir à 5 à 5.

Même chose pour les U11A face à l’ES VEAUCHE et la RIVIERE (2 victoires) et les U11B face à l’ETRAT et SORBIERS LA TALAUDIERE (2 victoires également) . Plus compliqués pour les U10A et B avec 3 défaites et une victoire.

 

Encore une victoire pour les FOOT LOISIRS

RUMILLY VALLIERES (R2) 7 – CCS (R2) 2

Malgré un doublé de MANGARACINA et menant 2 à 0, le CCS s’est complètement écroulé en seconde période en encaissant 5 buts en 15 minutes .

Il va vite falloir réagir pour au moins montrer un minimum d’honneur……

CCS (D2) 3 – FCO FIRMINY (D2) 7

La encore une déculottée….RAS pour le reste…..

CCS (Foot LOISIRS) 3 – FC LERPTIENS (Foot LOISIRS) 1

En cet automnal samedi soir, nos vieux crampons recevaient la sympathique équipe des Lerptiens pour le derby de Michon.
Le board du Président (le président + Boulem, c’est tout) s’étant déplacé bravant le vent, la pluie et leurs femmes, les bleus et blancs avaient à cœur de … ne pas jouer la 1ère mi-temps!
Menés 1-0 sur un corner bien botté au 2nd poteau, un marquage elastico du Goéland, un « J’AIIIIIIIIII!!!!!…. pas » de notre portier et la passivité des 4 ou 5 autres « défenseurs » à la vivacité semblable au public de Vincent Delerm. Bref, l’histoire était mal barrée.
On se dirigeait vers les citrons, Juju cherchait en vain une solution technico-tactique, le Président cherchait une solution psychiatro-psychologique, que le grand Rivoirus claquait une coup de casque lustré pour recoller au score sur un oeuf de lump (caviar de chez Aldi) du Fab Clavelloux.
Mi-temps, 1-1.
Revenant sur le pré avec la farouche intention d’en découdre le plus vite possible à la buvette, les locaux peuvent remercier l’inoffensivité lerptienne. Bref, Yo claquera 2 pailles supplémentaires et on passera sur la ribambelle de loupés pour ne retenir que les 3 points et la place de leader. La dernière fois que ça nous est arrivé, on a enchaîné pas loin d’une dizaine de défaites consécutives et une cinquantaine de pailles encaissées. Vivement la suite…

Maxime Piazzon : rien à faire pendant 90 minutes. Sauf 1 corner. Vous l’aurez compris, il y a eu but. Il avait prévenu : la nuit, la pluie, le vent…

Fabien Charles : soit le jeune lionceau n’avait pas digéré le Mont d’Or, soit son ailier c’était Christophe Lemaitre. En tous cas, il a galéré…

Jonathan Gibert : les Lerptiens jouaient sans ailier droit et bien leur en a pris… à noter l’ouverture à la chasse au Goéland sur un énième débordement où sa chute « roulée-boulée » nous a fait craindre le pire.

Julien Rivoirard : 873ème match où il n’avait pas mise au fond. On parle de la balle hein! On s’attendait à ce que la tour Est mette au moins une tournée pour arroser ça. Le VAR a peut-être annulé son but…

Abdel ElHiri : la seconde Tour nous a semblé bien fébrile en première. Guère plus rassurante en seconde malgré quelques tentatives de chevauchées Oswaldesque. Ça sent l’excès de confiance. Ou le déclin de l’état de grâce…

Flo Bissardon : repositionné en sentinelle, heureusement que les gars d’en face n’étaient pas trop virulents… a glissé couloir droit en seconde, c’était mieux. C’est con qu’il n’y a pas 3 mi-temps, il aurait encore pu glisser sur la droite et se retrouver sur le banc… ça nous aurait évité ce face à face que seul son cousin (malheureusement absent) pouvait également manquer…

Stephane Charreyron : pour son baptême du feu, on va être franc, on ne s’attendait pas à trouver le nouveau Redondo. Mais ce n’était pas si mal. Et les gosses adorent son clebs!

Romain Angenieux : il devait donner un coup de main à Flo et garder un œil couloir gauche. Il a visiblement donner un coup de main à gauche et gardé un œil sur Flo… à l’envers!

Fabien Clavelloux : « il fait des trucs en marchant que les autres sont incapables de faire en courant. Alors imagine si il court? » Ces propos sont ceux du Président. La rumeur court comme quoi il sera cette année encore invité à la table présidentielle pour le réveillon de Noël…

Flo Rivier : Duga était barbouillé, il est venu nous dépanner. On va donc mettre sur le compte du barbouillage et des yeux mi-clos les quelques occaz légèrement, très légèrement, vendangées…

Yoann Daval : on se dirigeait tout droit vers une prestation qui nous aurait du grain à moudre avec cette succession de ratés. Et puis ce pétron sous la barre nous a cloué le bec!

Robin Daffort : retenu dans les embouteillages après le match des Verts (seul Juju y a cru!), Karadoc a remis de l’ordre à la maison Blanche après les citrons alors que dans sa tête s’était sûrement un sacré bordel! Schizophrène.

Farid Benkhalifa : le Bernard Madoff de Tunis a amené son gosse sur le bord du terrain. C est ce dernier qui aura le mot le plus juste au moment où son père allait botter un corner. Le môme s’est approché et lui a lancé un « t’es sûr? ». La vérité sort de la bouche des enfants…

Jocelyn Augade : un gros échauffement. Une belle rentrée. Et une très belle prestation d’après match. Le travail à l’entraînement paie…

Rdv dans 15 jours face à Villars…

Les FOOT LOISIRS EN FORCE….

CCS (R2) 0 – CS NEUVILLE (R1) 5

Pas de miracle pour ce 5ème tour de la Coupe de FRANCE ou le CCS est tombé sur plus fort . Le seul fait rageant est d’avoir encaissé 2 buts coup sur coup des les dix premières minutes de jeu.

Rendez vous samedi pour un match très important face à CHILLY pour enfin décoller en championnat.

L’ETRAT (Foot loisirs) 2 – CCS (Foot loisirs) 5

En ce printanier samedi après-midi, nos vieilles godasses avaient rendez-vous du côté des Ollières pour affronter la sympathique équipe de l’Etrat.
Sous le sifflet du Fernando Chalana de l’arbitrage ligérien, les 2 équipes auront prouvé que, non, le Hourra Football n’était pas mort. Et à ce jeu là, nos protégés se sont montrés plus efficaces malgré la bonne dizaine d’occasions vendangées à pouvoir en faire une mauvaise piquette à l’approche du beaujolais nouveau…
Victoire 5-2, 3 points de plus dans l’escarcelle.

Maxime Piazzon : « le jour où il arrêtera un penalty, j’arrête d’arbitrer ». Déclaration du CR7 au sifflet après le match. Rien d’autre à ajouter. Si ce n’est cette magnifique sortie aérienne ponctuée d’un « j’aiiiiiiiii » qui, à part à la nuée de moucherons, n’a effrayé personne…

Fabien Charles : pour son retour dans le XI, le néo-socio sochalien fait certainement tout pour se rendre dispensable pour passer des week-ends du côté de Vesoul peinard. Sur la bonne voie. On en profite aussi pour demander à Mémé grincheux pour lui ramener sa gourmette.

Jocelyn Augade : deuxième titularisation de suite et encore une prestation où le poids des années n’a aucun effet sur son organisme. Peut être que son organisme a 50 ans depuis 30 piges déjà…

Julien Rivoirard : la tour Est s’est contentée du minimum syndical. Il faut bien avouer que les attaquants stratiens n’étaient pas très revendicatifs…

Abdel ElHiri : la tour Ouest fut elle aussi bien tranquille même si elle s’est aventurée à quelques chevauchées qui nous ont vite confirmé, si besoin en était, que sa place est bien derrière…

Xavier Giraud : auteur de la petite balayette amenant le péno, notre Kerviel a tout fait pour nous couler. Un peu comme son mentor avec la Société Générale.

Robin Daffort : Karadoc avait débuté sur le banc la semaine passée et il avait mis une bonne 1/2 heure à rentrer dans son match. Là il était titulaire et il a mis 45 minutes pour se mettre dans le bain. Juju l’a sorti après les citrons.

Damien Bissardon : un premier acte plein de sobriété. On se dirigeait vers un match presque pas mal. Et puis il y a eu cette chevauchée fantastique où tout au long des 40 mètres d’une course effrénée il s’est dit « put***, mais on fait comment quand on se retrouve tout seul devant le goal adverse? »… résultat : double contact droite-gauche … à côté.

Flo Bissardon : une première mi-temps pas loin d’être dégueulasse si on est tout à fait objectif si ce n’est ces 2 lonnnnnnngggggguuuuuues roulettes à la Zazie comme dirait Johnny. Puis lui aussi a demandé à ses mômes et à sa femme de venir au spectacle. Pas suffisant pour claquer une paille, le libero d’en face a même préféré marquer dans ses buts de peur que Flo la mette au dessus.

Vitalis Sabot : a claqué une paille au bout de 2 minutes. Voilà voilà… pas grand chose d’autre à signaler. Pas une roulade, pas un coup franc obtenu, pas même un « c’est impensable! ». L’essentiel c’est qu’on n’est pas bien là, tous ensemble?…

Flo Rivier : que dire? Qu’il a fait un hat-trick? Bon c’est fait. Vous dire qu’il avait de quoi faire un nonuplé? On n’est pas assez langue de vieilles pour le faire quand même ! En plus, la confiance est primordiale pour un n⁰9. On a confiance en toi Duga!

Farid Benkhalifa : le Rocancourt de Djerba est à gratifier de 2 gestes techniques remarquables. Tout d’abord, un contrôle tibia-péroné foiré qui a pris de vitesse l’arrière garde stratienne bien statique il est vrai. Et que dire de cette superbe passe d’aveugle à destination de Jacky? On vous rappelle que Jacky est notre juge de touche depuis 15 ans…

Jonathan Gibert : évincé injustement au coup d’envoi, le Goéland a eu beau négocier pour jouer devant, il a joué latéral gauche puis latéral droit. Incompris? Pas vraiment, non. Il est bien latéral. Quelques endives au 3ème poteau pour nous en persuader.

Bastien Ruem : venu faire le 14ème, on milite pour qu’il fasse le 6ème, 7ème, 8ème… Précieux dans l’entrejeu, parfait dans le vestiaire, on va arrêter la lèche quand même. Clavelloux va être jaloux.

Rdv samedi prochain pour la Cup qui n est pas un objectif cette année d après le Gaulois pour enlever toute pression. Match à côté du Rallye, à Caintin, face au Montcel

CCS (U17) 7 – ST CHARLES LA VIGILANTE (U17) 0

Le groupe U17 continue sur sa lancée avec une nouvelle victoire qui s’est dessinée en seconde période .

Après une première période assez faible techniquement et une petite avance au score, l’équipe à produit plus de jeu et s’est créée de belles occasions malheureusement pas toutes converties mais assez pour signer un 7 à 0

© Cote-Chaude Sportif 2022