Auteur : Julien Piazzon

L’équipe fanion repart de l’avant

CRUAS (R2) 0 – CCS (R2) 1

Après les 2 éliminations en Coupe de FRANCE et de la LOIRE et la défaite face à MOS 3 RIVIERES la semaine dernière en championnat, les hommes de GAGNAIRE devaient se reprendre face à la lanterne rouge de la poule .

Privés une nouvelle fois de plusieurs titulaires, le CCS subissait un pressing intense des locaux pendant la première mi-temps, Les visiteurs avaient quelques opportunités en contre mais ils pêchaient dans la dernière passe.

La seconde période fut complètement différente, les locaux sans doute émoussés de leur grosse première période laissaient le contrôle du jeu au CCS, les rentrées d’OUZZINE et SOUMAHORO apportaient plus de percussion dans le jeu . L’ouverture du score arrivait suite à bon travail de SOUMAHORO qui décalait intelligemment BONY  celui ci offrait un amour de ballon à DUPRE qui crucifiait le portier local. (en 2 fois quand même…..;)

La fin du match était parfaitement gérée par les visiteurs,qui auraient pu s’éviter de trembler jusqu’au bout si BONY avait converti son face à face , sauvé par un défenseur sur sa ligne

Trois points qui font énormément de bien, prochain rendez vous à SEYSSINET, le leader de la poule cette fois .

AVEIZIEUX (D3) 0 – CCS (D1) 3

Une qualif qui fait du bien dans les têtes !!!

Heureusement que la Coupe Valeyre Léger existe … Car elle a le mérite de donner du baume aux cœur des réservistes cotechaudaires ! Déjà l’an passé, les joueurs avaient joué le jeu dans cette toute nouvelle épreuve et aujourd’hui encore cela se vérifia !

Après quelques terrains champêtres, ils avaient le bonheur de trouver un beau terrain synthétique, celui d’Aveizieux mais ont tout fait fait pour éviter l’écueil du match piège face à une équipe de D3 jouant les premiers rôles.

Dans une optique de gestion de leur effectif, les coachs lançaient pour leur première Denis Bourgin de retour au club et Bertin ! Max « Thomas Price » Bayle retrouvait ses cages, histoire de concurrencer Nico, impeccable en équipe 1 hier à Cruas !

Le match fut sérieux et le contenu rassura le tandem Carvalho-Liabeuf (qui se sentait menacé après deux revers face aux roannais) Du jeu, de la patience, de la construction mais seul hic la finition …. Beaucoup de frappes, pour la plupart cadrées mais il fallut attendre la 46ème minute et donc les arrêts de jeu du premier acte pour voir Max Bayle relancer sur Flo Rivier qui lançait Kevin Poinsot à la limite du hors jeu. Le lama ne se faisait pas prier et pour son retour de blessure (Chambeon dernière victoire en date ….) crucifiait le gardien de l’intérieur ! (0/1 MT)

Le deuxième acte était moins rythmé mais les cotechaudaires n’étaient guère mis en danger. Le break ne se fera que tardivement (85ème), le coaching aidant, c’est Andji qui doublera la mise puis Chancy scellera le score bien lancé par Andili.

Qualification rassurante et qui ne demande que confirmation dimanche prochain à St Paul en Jarez en championnat ! Un adversaire qui vient de gagner Chazelles et sortir Villars en coupe de la Loire !  Il faudra être à la hauteur et se remémorer du match aller ….

ST PRIEST en JAREZ (U18 D2) 3 – CCS (U18 D2) 4

Les U18 se déplaçaient a St Priest en Jarez pour le dernier match aller. L’équipe se devait de réagir après 3 défaites de suite.

Sans véritable gardien puisque Mathis et Laome étaient bléssés, c’est Moade qui se portait volontaire pour garder les cages.

Les joueurs ayant demandé aux coachs de prendre leurs responsabilités (oui oui!!!!!!!), les joueurs devaient également prendre les leurs. Après avoir subit le jeu adverse pendant 7 minutes, les visiteurs ouvraient le score sur leur première incursion, contre le cours du jeu, il faut le dire.
La roue avait elle tournée  ?
Le CCS prenait le jeu en main et c’est logiquement (cette fois ci) que Louis réussissait le doublé.
Plus fort techniquement que notre adversaire, ils faisaient le break par Hadj d’une frappe en pleine lucarne. La mi-temps était sifflée sur le score de 3 à 0

Aucun changement à la mi-temps (on ne change pas une équipe qui gagne).
La seconde redémarrait de la même manière, en subissant trop le jeu, le CCS concédait un pénalty que Moade arrêtait. Malgré tout, sur une erreur défensive ST PRIEST recollait au score .
Heureusement Samy redonnait 3 buts d’avance au CCS suite à un jeu en une touche de balle. On pensait le match gagné, mais ST PRIEST revenait à 4 à 2
Sur une main peu évidente de Louis dans la surface, l’arbitre sifflait un nouveau pénalty contre le CCS . Super Moade sortait à nouveau le pénalty !!!!
La fin du match était tendue et palpitante , ST PRIEST revenait à un but du CCS dans les arrêts de jeu, trop tard néanmoins pour égaliser
Avec un tel état d’esprit, ils peuvent jouer un rôle dans son championnat . Il faudra bonifier cette victoire le weekend prochain a ST JUST ST RAMBERT .

CCS (U15 D1) 1 – ROANNE FOOT (U15D1) 5

Nos U15 recevaient le ROANNE FOOT . Avec une très grosse entame de match des visiteurs, ils encaissaient un but au bout de 5 minutes…. puis 3 autres au terme d’une première mi-temps à oublier.

Une meilleure deuxième mi temps était d’ordre. Avec une très belle combativité de l’équipe et sur une action construite ils trouvaient enfin l’ouverture par Yanis sur un très beau lob. Ils proposaient ensuite un bien meilleur visage et d’agressivité pour gêner leur adversaire.

Il faudra réaliser une première mi temps de la même qualité que la seconde pour pouvoir remporter les matchs.

Autres résultats

Les U13B ne ratent pas le coche

Pour ce second tour de la coupe Pitch, les U13B se déplaçaient à L’Horme pour affronter les réserves du Coteau et de Roche St-Genest.

Déterminés et concernés les garçons s’imposaient 1-0 face au Coteau. Malgré plusieurs occasions de se mettre à l’abri, le CCS restait sous la menace et s’offrait quelques sueurs froides en fin de match.

Pour leur second match, soucieux de ne pas tout gâcher, les blancs et bleus ne laissaient aucune chance à Roche St-Genest et validaient leur billet pour le 3e tour.

Les autres équipes se retrouvaient pour le second tournoi de FUTSAL à la Plaine Achille .

Pour les U11 un gros plateau les attendait avec des équipes venant de toute la région. 2 équipes du CCS étaient engagées avec des fortunes diverses, pour l’équipe 2 ils terminent à une 20eme place . Bravo à eux car ils y avait beaucoup d’absent avec les épidémies du moment .


Pour l’équipe 1 ils échouent en demi-finale face au futur vainqueur l’Olympique de Rhodia.

On peut lire toute la tristesse sur le visage de nos jeunes U8 après la défaite en finale du tournoi samedi matin face à l’ASSE , malgré un parcours sans faute et du très beau jeu tout au long de la matinée

L’après midi était réservé au U6 U7 avec beaucoup de joie et de bonne humeur .

 

Surtout un grand merci aux parents, aux bénévoles et particulièrement aux U15 et U18 qui sur les deux jours sont venus arbitrer.

Stopper rapidement la spirale négative…..

CCS (R2) 0 – MOS3R (R2)

Après l’élimination en Coupe de la LOIRE par Rive de GIER fin 2019, le CCS avait l’occasion de renouer avec la victoire avec la venue de MOS 3 RIVIERES en match en retard de championnat .

Le CCS était privé de nombreux joueurs : SION, PERREIRA, LEONARD (blessés) , CONTRINO, DUCHAMP suspendus et SERA non qualifié .

Sur une pelouse indigne à la pratique du football, les visiteurs démarraient tambour battant et inscrivaient 2 buts coup sur coup , on jouaient depuis 1/4 d’heure et le match était quasi plié .

Les 30 dernières minutes de cette première période furent à l’avantage des locaux, mais ni BONY, ni OTHMANI et autres  POUSSE  ne pouvaient redonner espoir au CCS .

La seconde période était moins rythmée , les locaux se heurtaient à un mur . SCHALK du même sauver les siens par 2 fois .

Le score n’évoluait pas . Il faudra très très vite se reprendre et cela dès samedi à CRUAS la lanterne rouge.

ROANNE FOOT 42 (D1) 2 – CCS (D1) 1

La réserve rentre dans le rang …….

L’année 2020 commence décidément bien mal pour les réservistes. Et encore, les équipes roannaises ne leur réussissent pas. Ils se déplaçaient en ce dimanche chez le leader Roannais Foot 42 sur l’ancienne pelouse du CSADN.

Sur un terrain délicat, les premiers débats étaient équilibrés. Mais au quart d’heure de jeu, un coup franc anodin était dévié par le mur et trompait Nicolas MVodo. (1/0)

La réaction des cotechaudaires ne tarda point puisque 6 minutes plus tard Jérémy da Silva au corner trouvait Max Bayle esseulé qui égalisait de la tête. (1/1) Les occasions étaient peu nombreuses mais surtout du côté des locaux.

La pause était sifflée sur ce nul équitable, les blancs ayant eu le mérite de trouver les ressources pour revenir.

Le second acte fut de la même teneur avec un vent glacial. Les fautes commises par les visiteurs étaient nombreuses et si MVodo arrêta (encore) un pénalty, la sanction tomba sur un énième coup franc concédé. Lucarne, merci au revoir !

Car même si la rencontre se débrida quelque peu les cotechaudaires ne parviendront pas à mettre ce second but. Défaite logique car il faut mieux défendre et avec plus de rigueur !

Espérons que la coupe Valeyre Léger redonne le moral et la confiance au groupe avec un déplacement dès dimanche prochain à Aveizieux. Le championnat reprendra ses droits dans 15 jours avec une visite à St Paul en Jarez.

LA CROIX de L’ORME (Foot LOISIRS) 0 – CCS (Foot LOISIRS) 2

LES CRITS TOUJOURS INVAINCUS

Nos vieux crampons se rendaient à la Ricamarie pour affronter la redoutable équipe de la Croix de l’Orme coleader de la poule avec l’Etrat.

Bien en place les petits fils de mineurs démarraient parfaitement le match, ils réalisèrent 25 minutes de très bonne facture en se créant trois grosses occasions par l’intermédiaire du percheron Loic Tiblier, qui avait dû mettre son adresse habituelle en grève… Surprenant de la part de ce cheminot chevronné !!!

Les Ricamandois devant la maladresse Cote Chaudaire, reprenait du poil de la bête. En effet, ils profitaient de la vitesse de leur n° 9 pour se créer deux belles occasions.

Sur la première, certainement impressionné par la puissante sortie du portier Mémé Méallier il ratait complètement sa frappe. Sur la seconde, il voyait sa reprise  détourné magistralement de la bedaine par ce dernier… Malgré une interruption de un an, quatre mois et trois jours, à 32% de ses moyens, avec 21 kgs en plus et un maillot dégueulasse qui ne le mettait pas du tout en valeur, notre gardien rassurait son équipe.

A noter à la 42ème minute, la seule et unique tentative de lob de 50 mètres du n°8 local sur un Mémé un poil avancé (son jambon d’Achille ) résultat : 72 mètres à côté, nul doute que la Croix de l’Orme avait étudié son jeu .

L’excellent arbitre du jour sifflait la mi-temps sur le score de 0 à 0.

Le second acte démarrait sur les chapeaux de roues pour les locaux. Ils se procuraient une multitude d’occasions qu’ils n’arrivaient pas à concrétiser, soit par maladresse, soit par l’imposante masse de Mémé…

Faut cadrer merde !!!

Le coach Marcelino, voyant son équipe à la limite de la rupture effectuait deux changements qui allaient s’avérer bénéfiques. Pouce Aubert prenait place au milieu, apportant un peu de calme et de technique. John le goéland malgré ses jambes arquées à faire pâlir Lucky Luke et Loic Amisse, apportait sa vivacité sur le côté droit de l’attaque.
Reprenant petit à petit le fil du match, nos anciens allaient ouvrir le score à la 70ème minute suite un coup franc magistralement tiré par Jocelyn Diabetov qui envoyait une mine dans la lucarne du malheureux gardien ricamandois. Dans la minute suivante notre percheron Tiblier, après plusieurs ruades faisait la différence sur son défenseur, entrait dans la surface et était déséquilibré par le dernier rempart adverse…Pénalty indiscutable !!! Loic Tiblier se faisait justice lui-même.

La messe était dite !!! Les verts tentaient un dernier baroud d’honneur en balançant quelques saucisses dans notre surface…. Sans succès.

Le maître du jeu libérait les 22 acteurs sur cette victoire cote chaudaire obtenue dans la douleur.

Bravo les gars !!! A mercredi pour travailler devant le but et l’alignement défensif !!! Rendez vous également le vendredi 24 au soir pour le traditionnel tournoi en salle (enfin traditionnel ça ne fait que 2 ans…).

CCS (U18) 1 – GJ ABC FOOTBALL (U18) 4

Les U18 recevaient la méconnue équipe de GJ ABC FOOT pour le 3ème tour de coupe de La Loire. Après la déculotté de la semaine dernière, le groupe se devait de réagir.
Malgré une qualité technique largement supérieur à leur adversaire, le CCS était rapidement mené 1/0. La réaction d’orgueil tant attendue eu lieu pour enfin parvenir à égaliser.
Comble de malchance ou naïveté défensive tant est si bien que les visiteurs pénétraient 2 fois dans le camp adverse (promis c’est vrai) pour 2 buts . La mi-temps était sifflée sur le score de 3 à 1.
Les coachs tentaient de remettre un peu d’ordre et de discipline à la pause .
De retour des vestiaires et pour la 4 ème visite des adversaires dans le camp du CCS , ils encaissaient un nouveau but.
Malgré cela, les Cotechaudaires ne baissaient pas les bras et effectuaient une très bonne seconde période : Beaucoup d’occasions, pratiquant un très beau football. Malheureusement en football il faut marquer mais comme on dit quand ça veut pas, ça veut pas.
A noter un très bon état d’esprit de l’ensemble du groupe, l’équipe est dans le dur et doit retrouver confiance en elle, ce groupe a un énorme potentiel mais les joueurs doivent prendre leurs responsabilités pour le collectif.
Les coachs sont confiants malgré tout et vont désormais travailler sur ce que les joueurs ont produit en seconde période . Prochain match à St Priest en Jarez samedi 25 Janvier.

SUC TERRENOIRE (U15) 0 – CCS (U15) 1

Nos U15 se déplaçaient à Terrenoire dans le cadre de la coupe de la Loire. Le contexte était très compliqué avec un public assez mobilisé et pas avare de mots doux .

Le CCS entamait  le match avec beaucoup de sérénité et d’application dans la construction. Ils s’installaient dans la moitié de terrain adverse afin d’assaillir l’hôte. La première mèche était allumé par Fares qui voyait sont ballon passer juste au dessus . Le premier coup du sort arriva suite à un corner pour les visiteurs, l’avant centre du CCS laissa traîner involontairement son pied sur le gardien (promis de chez promis) . L’excitation du public et de l’entraîneur aidant , l’arbitre réduisait le CCS à 10 . Les bleus et blancs un peu déboussolés subissaient la fin de la première période .

La seconde redémarrait beaucoup mieux pour le CCS , sur un ballon récupéré par Adel, Mohamed voyait son ballon s’écraser sur la barre transversale. Solides défensivement les locaux ne parvenaient pas à s’approcher du but de Djillali . Très calme mentalement et en ayant le jeu à notre compte le CCS mettait de plus en plus en danger les locaux.

A la 60eme sur un coup franc direct, Mohamed d’une frappe superbe voyait son ballon détourné par le gardien. Ce n’était que partie remise mais cette fois c’est Fares qui envoya le ballon dans la lucarne opposée . 1 à 0, juste récompense .

Les visiteurs avaient l’occasion de tuer le match sur plusieurs centres . Djillali et sa défense sécurisaient le score pour aller directement au prochain tour .

Très belle combativité de l’équipe ainsi que le sérieux jusqu’à la dernière minute. Une mentalité top dans un contexte hostile. Félicitations à l’équipe pour le sérieux et le respect qu’ils ont eu.

Ils ont enfin un groupe capable d’avoir de réelles ambitions

Autres résultats

Les U13 avaient rendez-vous à la salle Omnisports de la Plaine Achille pour le tournoi de Saint-Victor. Le groupe mené par un duo inédit, Damien et Yanis et, avec majoritairement des U12 ont réalisé un sans-faute pour ce tournoi qu’ils ont gagné avec la manière !
Le matin nos petits blancs et bleus ont terminé premier de leur groupe (3 victoires et un nul) même s’il a fallu une séance de tirs au but pour nous départager avec la très belle équipe du Montcel.
En demi-finale, nos matrus se sont imposés face au CSADN sur le score de 2 à 0. Un match très haché face à des adversaires qui ont plus joué avec leurs physiques qu’au ballon !
En finale, nos côte-chaudaires étaient opposés à l’équipe de Saint-Victor et sans difficulté, ils ont remporté leur rencontre sur le score de 3 buts à 0.
Bilan du tournoi : 5 victoires, 1 nul, 18 buts marqués pour 0 encaissé.
Un grand Bravo à ce groupe qui a reçu les félicitations des organisateurs du tournoi de par leurs comportements mais également par le jeu produit sur cette journée !
Place maintenant à la coupe Pitch le week-end prochain.

Pour les U11A il y’avait foot samedi et dimanche.
Un samedi matin en demi teinte avec une première défaite depuis le mois de septembre face à ABH 2-0. Après une causerie les enfants se sont repris et ont gagné le deuxième match 5-1 contre St just saint Rambert.
Le dimanche deux équipes étaient en salle pour le tournoi de St victor.
Elles terminent 4ème et 5ème sur 20.
Beaucoup de regrets sur cette journée ou le premier match a été décisif et empêché la victoire finale .
Bravo à l’équipe 2 avec peu de joueurs habitués au foot en salle qui ont su se donner toute la journée et finir 4ème .

Dans le cadre de ce plateau district, et avec le renfort de Ruben, nos U 11B ont enfin remporté 2 matchs consécutifs et n’ont pas fait dans le détail sur le terrain du Côte-Chaude Sportif.
Tout d’abord un cinglant 5-0 face à l’ASA et ensuite une victoire revancharde à la dernière seconde de jeu face à Terrenoire 2-1.
Peu habitués à ce genre d’exploit, les coachs ont enfin entendre le « cri de guerre » de leurs jeunes joueurs.

Côte Chaude c’est la Locomotive !

Ce week-end les U9 étaient au tournoi de St Victor à la plaine Achille . Avec une équipe inscrite pour la matinée et avec une majorité de u8 dans le groupe, l »équipe sortait première de la poule avec 3 victoires pour 3 matchs. Malheureusement ils s’inclineront en final 1 à 0 sur une erreur défensive. Un très beau tournoi réalisé, de bonne augure pour la semaine prochaine et le tournoi du CCS

Un weekend REGALADE……

En ce vendredi hivernal, ce n est pas moins de 2 minibus, 2 bagnoles et 2 fourgonnettes qui prenaient la direction de la sympathique station d’Aussois pour oxygéner la joyeuse troupe de Marcelotti Colomb.
Un joli petit chalet les attendait, planté au milieu des pistes, à 1800m d’altitude. Parfait pour les globules et le cholestérol…
Le 1er minibus, conduit par le Pierre Chanal local, avait prévu de décoller dès 7h du matin pour profiter au mieux des pistes enneigées. C’était sans compter sur la ponctualité arménienne.


Ce léger contretemps avait pour conséquence de croiser sur une aire d’autoroute le second minibus pour le premier casse-croûte (d’une très longue série…).

Arrivés au pied des pistes de la station savoyarde, les plus sportifs chaussaient les planches pour descendre les génépis et croiser pingouins et autres Bordy en Colère.
Échappant de justesse à l agression d un enc*lé de moniteur de l’ESF (qui arrondit ses fins de mois en vendant des skis volés aux touristes) la joyeuse troupe prenait la direction de la piste bleue de l’Ortet pour enfin rejoindre le chalet posé au milieu de nulle part.

L’ascension de la montagne chargé comme des mulets pour nos valeureux anciens fut ponctuée par un festin dont seuls Marcel et Carlo ont le secret…
Il n était pas encore 15h qu’au moins un demi cochon avait déjà dû être sacrifié arrosé de quelques litres de boisson anisée, houblonnée ou vinifiée…

Le reste des troupes rejoignait le chalet pour un apéro faisant presque oublier le succulent plat au four du coach…
Des boissons écossaises et/ou mentholées vinrent conclure ce vendredi éprouvant au rythme des succès de Dave ou d’Enrico…

Réveillés par la douce et discrète voix de Cachou et par l’odeur du lard et des œufs sur la plancha du Carlo, c’est une petite vingtaine de skieurs qui prenaient la première collation journalière. La première d une longue série…

La résolution de « on skie jusqu’à 15h sans s’arrêter » ayant volé en éclats dès la 1ère pause-bière, la journée s’annonçait bien. Il était 10h53…
Quelques « Blanches de Chamonix » plus tard, direction le gîte pour les râpées à la fourme en guise de goûter…

 

Après avoir sauvé de justesse notre prof d histoire préféré de la déshydratation liée à l utilsation abusive du sauna, nous prenons la route du refuge de chez Gérard, sympathique mais un poil directif, pour casser la gueule à une sacrée fondue savoyarde… en gardant un œil sur BFM TV pour s assurer qu’il ne soit rien arrivé à la randonneuse perdue devant chez nous et gentiment raccompagnée au pied de la station…

Une soirée quasi similaire à la précédente ponctuait ce samedi à l’image de la météo… radieuse!

La douce voix du cachou et le lard du Carlo ouvraient une nouvelle fois ce dimanche où il était déjà l heure de préparer la redescente.
Les délicieuses escalopes milanaise de Jeannot (malgré un service peu souriant) englouties donnaient de la force aux troupes pour rejoindre le pied de la station et retourner au pied de nos jolis crassiers…

Comme chaque année, cette escapade savoyarde fut une grande réussite. De belles journées, de grandes soirées et d’énormes fous rires…

Sans notre vieille garde, ce rendez-vous n’aurait pas la même saveur.
Alors merci Boulem, Cachou, Mari, Jeannot, Carlo, Pat, Marcel, Arlindo (et tous les bénévoles n’aimant pas la montagne…) pour ces 3 jours et pour toutes ces saisons de passion et de dévotion à nos couleurs.

Place maintenant à la reprise du championnat ce samedi (face à la Croix de l’Orme à 14h en face du Rallye de la Ricamarie) et à l’entraînement mercredi.

© Cote-Chaude Sportif 2017